Tailler, élaguer ou abattre, le dilemme d’un élagueur amateur

Au jardin d’ornement, l’arbre est roi s’il est bien entretenu. Mais l’entretien des arbres pose de nombreuses questions à l’élagueur amateur : quand tailler, comment tailler tel ou tel arbre, de quels outils aurai-je besoin et même, parfois, faut-il abattre cet arbre ?

Elagage d’un arbre

A arbre différents, taille adaptée

La taille diffère selon l’arbre que l’on veut entretenir. Les arbres fruitiers demandent des tailles bien spécifiques, de formation d’abord, puis d’éclaircissage, de rabattage ou de nettoyage quand il a atteint sa maturité. Le fruitier se taille en hiver s’il donne des fruits à pépin, à la fin de l’été s’il donne des fruits à noyau.

Les arbustes ne se coupent pas tous de la même façon, non plus :

  • à feuilles persistantes, ils se taillent au printemps jusqu’à la formation de la haie puis à chaque saison pour un rafraîchissement.
  • à feuilles caduques, ils nécessitent très peu d’entretien ; un petit coup de sécateur quand la sève est redescendue pour rajeunir le bois s’avère suffisant.

D’une manière générale, les autres arbres ne doivent être taillés que s’ils portent des branches mortes, s’ils présentent un danger ou s’ils se sont développés en dehors du jardin (rue, voisin, etc.).

Pour ce qui est des conifères, la taille est inutile, en dehors des branches menaçant de tomber chez les voisins ou sur la rue, voire d’arbres abimés par une tempête ou simplement trop vieux.

Sont également exempts de taille d’entretien les cèdres, les camélias, les magnolias et autres tulipiers, les pins, sapins, épicéas, les noyers, hêtres et bouleaux, ainsi que les albizias.

Comment tailler un arbre

La meilleure façon de tailler un arbre est d’utiliser un outil approprié. Un kit ébrancheur, comportant un échenilloir et une scie adaptables sur une perche télescopique, est l’outil idéal pour ce travail difficile. Beaucoup plus facile à contrôler qu’une tronçonneuse, l’ébrancheur télescopique permet malgré tout d’atteindre des hauteurs impressionnantes (jusqu’à plus de 5 mètres) sans avoir à grimper, et de travailler ainsi sur de nombreux végétaux. En terme de diamètres, la partie échenilloir pourra traiter des branches de 3 centimètres, tandis que la scie pourra tailler des branches de 20 centimètres.

Pour des arbres plus hauts, je recommande aux jardiniers amateurs de faire appel à un élagueur professionnel. D’une part, il disposera de tout le matériel nécessaire pour la taille, l’élagage et même l’abattage et, d’autre part, il est habitué à grimper aux arbres et possède le matériel adéquat. Assurez-vous simplement qu’il est bien assuré, juste au cas où.

Petit plus du pro : il peut vous conseiller utilement sur tous les arbres, et même sur les questions de voisinage.

Ce que vous pouvez faire vous-même

Sans l’aide d’un professionnel, vous pouvez pratiquer un entretien léger consistant à supprimer les branches mortes, les branches gênantes ou tailler les branches d’un arbre avant qu’il ne commence à prendre trop de volume.

Il peut arriver que des arbres aient besoin d’être abattus. Or certains travaux sont tout à fait faisables par un amateur. Vous pouvez facilement, avec un kit ébrancheur – échenilloir – scie – télescopique et un sécateur, vous charger des petits arbres, notamment ceux qui possèdent plusieurs troncs. Ils ne sont pas trop hauts et les branches sont généralement moins lourdes, ce qui réduit les risques d’accidents.

Avant de couper un arbre, vous devez vérifier que le sol est stable et que l’environnement est bien dégagé. Vous pourrez ainsi facilement tourner autour de l’arbre sans risque de chute.

Pour abattre un arbre, avec la scie, faites une entaille sur le tronc du côté où vous voulez que l’arbre tombe, à 45°, jusqu’au tiers de la branche. Vous pourrez ensuite couper du côté opposé, à l’horizontale, pour rejoindre l’autre entaille. L’arbre basculera alors doucement dans la direction souhaitée puis le tronc cèdera.

En tout état de cause, le jardinier amateur évitera de « contraindre » ses arbres. Les tailles douces doivent être privilégiées et vos arbres, moins traumatisés, vous donneront de plus beaux feuillages. Sans compter que vous pourrez vous contenter d’un sécateur et d’un kit ébrancheur en guise d’outils d’élagueur.

Crédit photo : Minerva Studio - Photolia

Écrit par Abigaelle le dans Jardinage

Laisser un commentaire

Nom

Adresse de contact

Site web

Commentaire

Code de sécurité : ag498iv2r4