Les plantes grimpantes, reines des terrasses

LierreToutes les plantes grimpantes ont l’atout d’être vraiment décoratives : leur utilité est souvent d’apporter un peu de "verdure" et de gaieté à une vieille façade. Mais pas seulement, car disposées sur une pergola ou une terrasse elles prodiguent une atmosphère intime et apaisante, tout en embaumant les lieux. Il faut néanmoins bien choisir l’espèce, car toutes ne sont pas parfumées ni fleuries.

Grimpante, persistante ?

Le terme "persistante" se dit d’une plante au feuillage persistant : même en hiver et hors période de floraison, ces espèces continueront à assurer la déco ! En fait, le lierre est la principale espèce grimpante à feuillage persistant mais, rassurez-vous, il en existe plusieurs variétés.

Selon son type, il peut présenter différentes couleurs de feuilles et parfois donner des fleurs – généralement vers septembre/octobre. Les variétés les plus prisées, le lierre de Colchide et d’Irlande, présentent un feuillage plus élaboré que leur cousin le lierre commun. Ce dernier, plante persistante par excellence, est du reste un peu trop tenace parfois : méprisé par certains jardiniers du fait de sa croissance incontrôlable, il s’agit d’un élégant parasite qu’il faut songer à tailler de temps en temps... ou il aura tôt fait de devenir envahissant.

Les grimpantes à fleurs

ClématiteLes plantes grimpantes se déclinent en de nombreuses espèces, aux feuilles et fleurs plus belles les unes que les autres : chèvrefeuille, vigne vierge, glycine, rosier, capucine...

Le pois de senteur, légumineuse extrêmement facile de semis et d’entretien, grimpe aussi très facilement sur un treillage ou des pousses de bambou entrecroisées.

La vigne vierge et le chèvrefeuille occupent une place privilégiée dans le cœur des jardiniers : intemporels, ils rappellent le Sud et les demeures de famille où il faisait bon se mettre au frais l’été. Sous leurs feuillages se cache un véritable écosystème : insectes, oiseaux, lézards, araignées viennent s’y réfugier. La vigne vierge pousse presque n’importe où, quels que soient le climat et l’exposition ; il lui faut seulement un sol bien drainé et quelques heures de soleil par jour minimum.

Comment les planter ?

Comme la plupart des plantes aujourd’hui, les grimpantes sont disponibles à tout moment en magasin de jardinage – il est ainsi possible de les planter toute l’année, moyennant un arrosage approprié. Pour ce faire, pratiquer un trou dans le sol d’un volume légèrement supérieur à celui du conteneur : y placer la motte de manière à ce qu’elle soit inclinée en direction du support souhaité. Reboucher avec un mélange de terre retirée, terreau et un peu d’engrais (compost, engrais bio) puis arroser généreusement.

Pour choisir le support et le lieu idéal pour votre grimpante, il faudra savoir si c’est une ligneuse (avec un tronc) ou une herbacée (qui utilise des sortes de ventouses, comme le liseron) : elles ne s’accrochent pas de la même manière. Il faudra alors lui offrir, ou non, un treillage et/ou des attaches, ainsi que de quoi s’enrouler le cas échéant.

Écrit par Abigaelle le dans Plantes

Laisser un commentaire

Nom

Adresse de contact

Site web

Commentaire

Code de sécurité : eksyzvrwy9